nathuropathe-ardeche

L’ aromathérapie

L’aromathérapie


L’aromathérapie est l’utilisation des composés aromatiques extraits de plantes, les huiles essentielles, à des fins médicales. L’aromathérapie est ainsi un domaine de la phytothérapie. Par ailleurs, l’huile essentielle ne comprend qu’une partie de la plante, ce qui signifie que les huiles essentielles peuvent avoir des propriétés très différentes de celles de la plante dont elles sont issues. Elles contribuent à rétablir un terrain plus ou moins perturbé et aide l’organisme à reprendre son équilibre. Les huiles essentielles sont efficaces pour lutter contre les infections provoquées par des virus, des bactéries… Elles soulagent les problèmes intestinaux, la toux, les troubles respiratoires, les otites… Les huiles sont employées pour traiter les troubles du sommeil, la fatigue, le stress, l’amaigrissement… Il existe une ou plusieurs huiles essentielles pour traiter différents maux du quotidien. Le travail du naturopathe est de vous conseiller la plus efficace et la manière de l’utiliser.


Comment utiliser les huiles essentielles ?


En massage : 1 à 10% d’huile essentielle diluée dans une huile végétale.
L’huile Essentielle de Gaulthérie avec une huile végétale de Macadamia pour les douleurs musculaires.
En diffusion : Verser quelques gouttes d’huiles essentielles dans un diffuseur pendant 10 à 15 min (suivant la grandeur de la pièce).
Mettre le diffuseur dans la chambre, verser quelques gouttes de camomille romaine dans le diffuseur une demi-heure avant d’aller se coucher. Pour éviter les troubles du sommeil, insomnie, cauchemars.
En inhalation : Verser quelques gouttes d’huile essentielle eucalyptus radié dans un bol avec de l’eau bouillante, placez le visage au-dessus du bol en fermant les yeux, tête recouverte d’une serviette et inhalez la vapeur aromatique pendant 5 à 10 min. Pour traiter un rhume.
Lien pratique: Les huiles essentielles, une alternative aux médicaments ?


La phytothérapie


C’est l’usage des plantes pour l’entretien et le rétablissement de la santé.
La médecine douce est basée sur l’utilisation des plantes pour prévenir, soulager voire guérir certaines pathologies.
En phytothérapie une même plante peut être utilisée de différentes façon entière ou en partie (bourgeons, tiges, feuilles, fleurs, racines) …
Il existe deux catégories de plantes:
Les plantes « alimentaires » : fruits, légumes, utilisées pour toutes les maladies provenant des carences.
Les plantes « médicinales » : utilisées pour aider au déclenchement de la guérison ou de son activation.


Il existe de nombreuses façons de préparer et d’utiliser les plantes


Réflexologie plantaire, bien être et soins de qualités à domicile en Ardèche.

Fraîche à ingérer
Le basilic dans le taboulé ou dans les salades. Il est riche en antioxydant.
En infusion : on verse l’eau bouillante sur les plantes disposées dans le fond d’un récipient. On couvre et on laisse infuser cinq ou six minutes.
L’ infusion de thym contre la toux.
En décoction: cela consiste à faire bouillir les plantes pendant à peu près 10 min.
Des clous de girofles contre des aphtes.
En teinture : cela consiste à faire macérer la plante fraîche dans une solution à base d’alcool.
Les compresses imprégnées de teinture mère de calendula contre les brûlures légères.
Ces propriétés sont cicatrisantes et apaisantes.
En cataplasme : préparation appliquée sur la peau pendant 30 minutes.
L’argile verte ou blanche, elle est antiseptique, cicatrisante et anti-inflammatoire.
Lien pratique: Qu’est-ce qu’une plante médicinale ?

Les tarifs

L’aromathérapie et phytothérapie :
la consultation dure entre 30 min et 45 min.
Je vous donne des conseils sur les huiles essentielles et sur les plantes médicinales pour se soigner et sur la meilleure façon de les utiliser.
Le tarif est de 55 Euros.
Profitez des conseils donnés sans vous déplacer, c’est moi qui viens vers vous !!
Ces conseils ne vous dispensent pas de suivre vos prescriptions médicales habituelles. Les consultations ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. Certaines mutuelles proposent un remboursement.
Renseignez-vous.


Les précautions à prendre


cecile-bourdin-huiles-essentielles

Il faut éviter d’appliquées les huiles essentielles sur les muqueuses.
– Certaines huiles essentielles sont irritantes.
– Toutes les huiles essentielles d’agrumes sont photosensibles (citrons, oranges).
Les plantes peuvent avoir un pouvoir important à condition de bien les utiliser. Il est donc important de bien suivre les posologies (quantités et durée de traitement).
Attention !
Les contres indications des huiles essentielles :
– Pour les enfants de moins de 3 ans.
– les femmes enceintes.
– Aux femmes qui allaitent.
– Ainsi que les personnes épileptiques.